COP(urnode) 26: Résultats excellents malgré les absents

  • Le 14 nov 2021

Le résumé de la 7ème journée

Romain van thunberg

La 26ème édition de la COP s'est achevée cette semaine à Glasgow. Comme à chaque fois, elle s'est résumée à un échanges de "promesses" entre dirigeants, mais on sait très bien ce qu'il en adviendra. Greta a quand même un peu raison: tout ça c'est du bla-bla-bla. Au-delà des "accords" pris en Écosse, deux pays ont brillé par leur absence: La Russie et la Chine. Se priver de deux gigas pollueurs pour trouver des solutions niveau climat revient un peu à vouloir cuire des pains-saucisses quand t'as pas de pain ni de saucisse.

Malheureusement, le constat est un peu le même pour le Palette Club Purnode: beaucoup d'absents à la table des négociations qui ont mené au forfait de la D, et des matchs à 3 pour la C et la E. Et pourtant, contrairement à la COP, nos résultats ont été au-delà des espérances. Excellents même! Comme quoi...

On commence avec notre P6 qui progresse de jour en jour. Elle qui avait du mal à accrocher des rencontres en début de saison commence de plus en plus à embêter ses adversaires. Pas de victoire cette semaine mais une défaite encourageante à Leuze sur le score de 11-5. La volonté de la jeunesse de sauver leur planète fait plaisir à voir et est essentielle. L'implication et la motivation de nos jeunes pousses au tennis de table l'est également! 

Le Danemark veut devenir le premier pays à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. Improbable me direz-vous, tout comme le match nul arraché par notre équipe E contre Loyers. Avec un Théo en feu (4 perfs!), notre P5 a décroché un super 8-8 qui lui permet de confirmer sa place dans le ventre mou du classement. Si l'objectif environnemental est de rester sous la barre des 2°C de réchauffement, celui de l'équipe E est de se caller au chaud en laissant deux équipes derrière elle, ce qu'elle fait très bien pour l'instant. Pour revenir à nos amis danois, l'île de Samso (à l'est de la péninsule) est désormais entièrement autonome en énergies renouvelables. Un modèle à imiter d'urgence!

Plus on avance et plus le défi climatique semble impossible à relever. Un peu comme aller gagner un match à 6 points à Profondeville, à trois et avec un Romain sous antibiotiques. Romain c'est un peu la Greta Thunberg du PC Purnode. Il a beau nous narguer, nous agacer, nous faire sortir de nos gonds, il n'en demeure pas moins que notre VDB est un exemple de fidélité et de dévotion pour son club et qu'il répond toujours présent quand le devoir l'appelle. Franchement je ne l'échangerais contre rien au monde! 4 sur 4 pour lui et une victoire 7-9 qui fait un bien fou en bas de classement.

On en parlait plus haut, la Russie et la Chine ont volontairement manqué ce sommet mondial censé apporter des perspectives face à l'urgence climatique. Comment touver des solutions durables quand deux des plus grands pollueurs sont absents des discussions? C'est un peu la question à laquelle l'équipe A a tenté de répondre durant 6 journées: comment gagner des matchs à 3? Et bien en jouant à 4, tout simplement. Et quand notre P1 est au complet, ce n'est plus la même histoire. Le leader Gembloux en a fait les frais en repartant avec une défaite 10-6, ce qui ne devrait pas pour autant les empêcher de monter.

Vous l'aurez compris: les résultats de ce week-end, bien que bons, ne sont qu'une façade! Il est urgent que nos équipes se présentent à nouveau au complet.

Ensemble on y arrivera.

Force et hygiène!

Écolo du week-end: Romain VDB
Trou dans l'ozone: Cédric Malherbe (à la demande de son cher Garcia)