Trou noir pour Purnode: aucune victoire ce samedi!

Le résumé de la 5ème journée

À l'heure où on envoie des Tesla dans l'espace, on ne peut pas dire que le PC Purnode ait réussi son décollage lors de ce 5ème samedi de championnat.

C'est notre président José qui pilotait la navette de l'équipe E en déplacement à Loyers contre une solide opposition. La phase d'alunissage ne s'est pas déroulée comme prévue, notre P6 encaissant une défaite sur le score de 14-2. Nos jeunes astronautes profiteront de leur retour sur Terre la semaine prochaine pour tenter de battre Gesves, dernier au classement. Vers l'infini et au-delà!

L'équipe E a certes perdu mais a livré une véritable Guerre des Étoiles face à Andoy, candidat sérieux à la montée en P4. Saluons l'excellent samedi de notre jeune padawan Théo et son joli 3 sur 4 (avec 2 séries D au passage). Notre P5 continue de satisfaire en ce début de saison. La Force est avec elle et on voit mal comment elle pourrait basculer du côté obscur avec l'énergie qu'elle dépense aux entraînements.

Un petit pas pour l'homme mais un grand pas pour Purnode: mention spéciale à l'équipe D, seul équipage sorti indemne du champ d'astéroïdes avec un 8-8 contre le Rail Namur. Notre P4 est toujours dernière de sa promotion mais la voilà prête à décoller avec le retour de quelques spationautes d'expérience. Houston, on a donc toujours un problème mais moins qu'avant.

Mission secrète sur la planète Ermeton pour l'équipe C, battue sur le fil 9-7 contre une formation mieux armée sur papier. Notre P3 est pour l'instant en apesanteur au-dessus de la zone de relégation et devra battre Profondeville la semaine prochaine si elle ne veut pas que la gravité la précipite dans une galaxie moins sympa. 

Il manquait malheureusement un membre de l'équipage dans la fusée qui a emmené notre équipe A défier les Martiens du Mickey Falisolle. Notre P1 était pourtant venue en paix mais n'a pu que sauver l'honneur grâce à David. Le célèbre astronaute américain Alan Shepard a un jour dit : "La première fois que j'ai regardé la Terre, debout sur la Lune, j'ai pleuré". Ben nous aussi!

En orbite: Théo Dandoy
À la dérive: Jérôme Delooz

Force et hygiène!